Tour de can Magí ou tour des Maures

La torre de Can Magí o torre dels Moros
C/ Tarull

Cette tour est l'un des témoignages des tours de guet que Philippe II fit bâtir sur la côte méditerranéenne au XVIe siècle, afin de protéger la population contre les pillages et les rafles des pirates d'Afrique du Nord. Ces tours ont été construites près de la mer et sur des endroits stratégiques, afin de pouvoir se communiquer réciproquement. De jour, ils le faisaient à l'aide de signaux de fumée et de nuit avec des signaux de lumière. Quand le danger d’attaque barbaresque existait, le gardien permanent -qui restait dans la tour- prévenait les citadins afin qu'ils aillent se réfugier à l'intérieur des murs.

Selon le modèle classique, la tour des Maures a deux étages avec de la boiserie, des arbalétrières et une barbacane.

La tour des Maures communiquait avec la tour de la Poudre, avec l’Aiguille de Pola et probablement aussi avec la tour du château de la Vila Vella, laquelle n'existe plus aujourd'hui.