Le Vœu de la ville de Tossa

Le Voeu de Tossa

Selon la tradition, au siècle XV, la peste s’abattit sur Tossa et la population implora Saint Sébastien de l’aider à se libérer de cette terrible maladie. En échange, les citadins promettaient d'aller à perpétuité en pèlerinage tous les ans jusqu’à la chapelle consacrée au saint la plus proche. La peste disparut et la population accomplit la promesse. Quelques années plus tard les citadins demandèrent à l’Église la permission d’envoyer un seul homme en représentation de toute la ville pour accomplir la promesse et faire le pèlerinage jusqu’à la chapelle de Saint Sébastien située à Santa Coloma de Farners, à 40 km de Tossa, tout seul.  L’Église donna son consentement; le Pèlerin de Tossa était né. La tradition s'est maintenue jusqu’à nos jours.

Depuis lors, chaque 20ème janvier, le Pare Pelegrí (Père Pèlerin) en représentation de toute la ville, et toutes les personnes qui désirent l’accompagner, marchent jusqu’à la chapelle de Santa Coloma et rentrent à Tossa le lendemain. Quand ils arrivent il y a une procession très émotive par le vieux quartier de Tossa, qui passe par les murailles illuminées par des torches de feu, et finit à l’église paroissiale de Saint Vincent.  

Cette tradition est très respectée par la population locale. C’est un acte de foi et de dévotion religieuse puisque la majorité de personnes qui accompagnent le Pèlerin, quelques-unes déchaussées, font le pèlerinage pour tenir une promesse. On demande à ceux qui désirent se joindre, croyants ou pas, qu’ils soient respectueux avec la tradition et les autres pèlerins, et qu’ils ne confondent pas cette activité avec une activité festive, ou une marche populaire, qui sont très loin du vrai esprit de ce pèlerinage.